fbpx

News

A6K est un environnement inspirant et innovant qui accueille plusieurs workshops et événements par an. Grâce à notre communauté florissante, il se passe toujours quelque chose! Alors, qu'attendez-vous pour vous joindre à nous?

30.06.2021

Le ‘Living Lab 4.0’ : Vitrine du savoir-faire technologique en Wallonie

Lire l'article

31.05.2021

AISIN on board!

Lire l'article

29.04.2021

L’Open Learning Lab : un nouvel espace de formation technologique propice aux échanges !

Lire l'article

28.04.2021

Le nouveau Data Center de l’ULB sera localisé chez A6K

Lire l'article

22.04.2021

Aerospacelab on board!

Lire l'article

29.03.2021

Sondage!

Lire l'article

26.03.2021

Train the Trainer #1

Lire l'article

18.03.2021

NEW MEMBER : UMONS ON BOARD!

Lire l'article

30.06.2021

Le ‘Living Lab 4.0’ : Vitrine du savoir-faire technologique en Wallonie

Le Living Lab 4.0 est un outil de démonstration qui permettra aux entreprises d’exposer et offrir une expérience immersive dans les nouvelles technologiques. Vitrine du savoir-faire technologique en Wallonie, cet outil stratégique s’inscrit dans une logique de partage et mutualisation de connaissances.

C’est au travers de projets collaboratifs innovants dans le domaine des sciences de l’ingénierie que le Pôle MecaTech favorise la création d’emploi et d’activité économique en Wallonie. Ces projets ont également une portée à vocation internationale et permettent de fédérer des acteurs tant publics que privés autour d’une vision partagée du développement économique et social.

Dans le cadre de ses missions, le Pôle MecaTech joue un rôle central pour le développement de l’écosystème de l’Atelier 6000 [A6K] en Wallonie au profit d’organisations actives dans l’industrie 4.0. C’est pourquoi, le concept du ‘Living Lab 4.0’ a été développé ces derniers mois grâce à l’implication de différents acteurs impliqués dans la transformation opérationnelle des processus tels que CRMGroup, Lambda-X, Engie, P4A, Sirris, Multitel, Desimone, Thales Alenia Space, I-care, Matgenix, Optec, Sagacify, BCRC et bien d’autres.

C’est quoi le ‘Living Lab 4.0’ ?

En plus d’être un espace de démonstration qui permettra aux entreprises wallonnes d’exposer leur savoir-faire, il offrira une expérience immersive dans les technologies développées par ces acteurs. Ce ne sont pas moins de cinq démonstrateurs qui seront regroupés en un seul lieu afin d’appliquer, de développer, d’intégrer ou de valider des solutions techniques.

En tant que plateforme partagée en science de l’ingénieur, A6K [Atelier 6000] se réjouit d’accueillir une telle initiative visant à mutualiser ces outils de tests, démonstration et prototypage en Wallonie.

D’ici la fin de l’année, cinq démonstrateurs 4.0 seront opérationnels et à la disposition des PME wallonnes en voie de digitalisation  :

  • Maintenance prédictive sur des capteurs intégrés au système HVAC ;
  • Micro-usinage de la céramique par laser ;
  • Simulation des conséquences d’un changement de paramètres sur un matériau ;
  • Inspection de la qualité des pièces ;
  • Banc multi-capteur intégré avec variabilisation de paramètres.

C’est autour d’une même problématique qui vise à adopter des concepts de l’industrie 4.0 plus rapidement, qu’une quinzaine d’acteurs se sont donc retrouvés en 2020 pour aboutir sur la concrétisation du projet ‘Living Lab 4.0’. Ces espaces de démonstration et d’expérimentation offriront de nombreux avantages pour le développement des compétences technologiques des sociétés et la facilitation dans la mise en place de projets.

31.05.2021

AISIN on board!

Le groupe AISIN, acteur global de la mobilité, rejoint l’écosystème A6K. L’inclusion des équipes R&D du leader mondial en équipement, transmission automatique et hybride automobile permettra de renforcer les roadmaps technologiques collaboratives chez A6K.

Des rapprochements existent déjà avec Alstom, Thalès et la Sonaca dans le cadre de la plateforme d’innovation en système cyber-physique dans la conversion d’énergie et les transports (CPSET) ou encore avec les centres de recherche Cetic, Multitel, et les Pôles de compétitivité Logistics in Wallonia et MecaTech. Chez A6K, un des premiers leviers de rapprochement s’est développé autour de workshops sur la thématique des technologies de connectivité. De nouvelles opportunités qui permettront de développer la mobilité de demain.

“Connected and sharing solutions” est l’un des piliers phares d’AISIN dans le domaine de la conduite autonome et connectée, ainsi que les systèmes de mobilité à la demande (MaaS) et logistique. Par exemple, la business unit européenne a développé un système de coaching pour le conducteur de véhicule hybride via une application. De belles synergies sont à co-créer avec les membres de la communauté.

29.04.2021

L’Open Learning Lab : un nouvel espace de formation technologique propice aux échanges !

Le Centre IFAPME de Charleroi et Technofutur TIC s'associent pour piloter le projet Open Learning Lab [OLL-E6K], le nouveau laboratoire de formation basé sur le “new way of learning”!

Concrètement, ce nouveau “LAB” de 700m² réparti sur deux niveaux se présente comme un ensemble d’espaces multifonctionnels et modulables. Ils accueillent des activités destinées à favoriser au maximum les interactions entre les membres de la communauté A6K-E6K.

L’organisation de conférences autour de l’innovation technologique et pédagogique, la sensibilisation à la création d’entreprise mais également la mise en œuvre d’actions de type bootcamp et hackathon verront le jour.

Enfin, l’accent sera également mis sur les échanges informels qui seront facilités grâce à sa localisation au sein d’A6K, sa proximité avec le FabLab et E6K afin de devenir un véritable levier pour la dynamique globale du centre. Les espaces seront investis par différents opérateurs de formation et acteurs locaux qui souhaitent s’impliquer dans le projet.

Le projet ‘Open Learning Lab’ d’E6K vise à créer des ponts entre les communautés de formation et d’entreprises afin de générer un effet de fertilisation croisée. 

L’Open Learning Lab [OLL] aura, tout d’abord,  pour vocation d’offrir de nouvelles capacités aux opérateurs de formation – dont Technofutur TIC et le centre IFAPME de Charleroi, entre autres – en permettant l’usage simultané des mêmes espaces pédagogiques innovants.

De plus, cette initiative contribuera à améliorer l’adéquation entre besoins en compétences des acteurs et l’offre de talents via le pilotage de dispositifs de formations adéquats, une des quatre missions prioritaires du centre A6K-E6K.

La rentrée 2021-2022 s’annonce technologique  ! #StayTuned

28.04.2021

Le nouveau Data Center de l’ULB sera localisé chez A6K

L’installation du nouveau Data Center de l’ULB couplée à la présence du supercalculateur de Cenaero au centre A6K-E6K permettra de créer une dynamique cohérente au service de la communauté. Ces infrastructures de stockage et de calcul participent activement à la formalisation des projets interuniversitaires dans l’intelligence augmentée (I.A.).

C’est officiel, A6K accueillera le nouveau Data Center de l’ULB dont la mise en service est prévue début 2022. Une surface de 200m² a été attribuée pour l’installation des supercalculateurs avec une configuration propice à l’analyse de grand volume de données et à l’apprentissage artificiel.

C’est dans le cadre de son “Plan Digital” que l’ULB installera son nouveau centre de données à Charleroi. Le projet s’inscrit dans le cadre plus large d’une construction de facilités expérimentales afin de garantir une transition maîtrisée vers de nouvelles infrastructures d’hébergement. Il se réalisera en deux phases ; la création du nouveau Data Center, menée en parallèle avec le déploiement de l’Edge Computing sur les campus.

L’arrivée du Data Center de l’ULB s’inscrit dans une logique collaborative entre les membres A6K, avec des synergies identifiées. “Les infrastructures permettront de contribuer, par exemple, au développement des activités interuniversitaires comme le TRAIL, ou de manière plus directe permettre du stockage et de la gestion de data à tous les partenaires du projet A6K-E6K”, précise Michel Coulon, Directeur de l’ULB pour le pôle de Charleroi.

C’est en collaboration avec Cenaero – qui installera également son nouveau supercalculateur chez A6K – que l’installation sera conçue. La conception électrique s’inscrit dans une démarche dite “verte”; les analyses sont en cours pour récupérer les calories produites par ces équipements et  alimenter les surfaces d’A6K en chaleur.

22.04.2021

Aerospacelab on board!

La start up technologique, Aerospacelab vient s’inscrire dans l’histoire du renouveau industriel. Avec l’ambition de créer un écosystème de données générées par son activité à “San Charlisco”!

C’est à Mont-Saint-Guibert que la start-up Aerospacelab conçoit ses satellites qui sont mis en orbite pour collecter des données géospatiales de haute résolution. L’analyse de ces données  grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle, développés par ses équipes, permettent d’obtenir des informations stratégiques à partir des images spatiales.

Au départ des données géospatiales récoltées par ses micro-satellites, Aerospacelab ambitionne de créer un “Data-ecosystem”. En 2018 au démarrage, l’équipe était constituée de quelques personnes, aujourd’hui on dénombre pas moins de 70 personnes! “Avec une expansion des activités chez A6K, l’objectif est également d’étendre notre pool de talents” décrit Benoît Deper, CEO d’Aerospacelab. Une opportunité d’interagir avec les membres de la communauté et également de s’inscrire dans la multiplicité des activités qui se développent à Charleroi qu’il décrit comme étant le nouveau San Franscisco!

En juin prochain, Aerospacelab lancera son satellite Arthur sur la mission Transporter-2 de SpaceX. Plusieurs contrats ont été signés avec l’Agence spatiale européenne qui s’est également rapprochée de la start-up. L’occupation d’un nouveau site est déjà envisagée afin de répondre à la demande de production croissante.

29.03.2021

Sondage!

Projet de préfiguration de démonstrateur supply chain en Wallonie

La supply chain (ou la logistique) est une fonction présente dans toutes les entreprises y compris, certainement, au sein de votre entreprise. Cette fonction est potentiellement un levier important pour améliorer votre performance globale et donc votre compétitivité.

Mais quelle importance y accordez-vous au sein de votre entreprise ? Afin de nous faire une idée précise de cette question, nous vous invitons à remplir ce questionnaire

Celui-ci a été élaboré par nos collègues du pôle de compétitivité Logistics in Wallonia ; l’objectif est de bien comprendre les enjeux de votre entreprise. Les résultats de ce sondage permettront d’alimenter un projet de mise en œuvre d’un futur « démonstrateur supply chain » en Wallonie. Ce démonstrateur permettra à des entreprises telles que la vôtre de démystifier et de tester des solutions innovantes en matière de supply chain. Ce démonstrateur ne s’adressera pas juste au secteur de la logistique, mais bien à toutes les entreprises ayant ou générant des activités de logistique, et ce dans tous les secteurs.

Cette enquête ne s’applique qu’aux entreprises privées actives en Wallonie. Nous vous conseillons de faire remplir ce sondage par la/les personne(s) en charge de votre supply chain. 

26.03.2021

Train the Trainer #1

Sensibiliser les experts techniques à la pédagogie et à l'animation de groupe

Comment rendre vos formations captivantes ? Comment susciter et maintenir de l’attention ? Comment augmenter les interactions, varier les activités et les organiser en séquences ? Autant de questions que se posent souvent nos membres experts formateurs dans leurs domaines techniques mais qui ne disposent pas toujours des outils pour parvenir à rendre leurs exposés interactifs.


Cette semaine, c’est en comité réduit qu’une dizaine de nos membres de chez I-care et Thales Alenia Space ont rejoint la première édition de la formation A6K Train the Trainer, organisée en partenariat avec Technofutur TIC. Cette session d’une journée avait pour objectif de partager des outils, méthodes et astuces avec les participants pour se familiariser avec les aspects pédagogiques.

Notre animateur technologique A6K, Marc Bekemans, transmetteur de savoir et passionné par l’enseignement, part du constat suivant : “Beaucoup d’ingénieurs sont formateurs dans leur domaine d’expertise mais n’ont pas été formés aux aspects pédagogiques. C’est pourquoi, nous avons mis en place la formation Train the Trainer. Cette formation se veut également être un moment de rencontre et de partage d’expériences. D’ailleurs, Pedro Viña, responsable formations chez I-care, avec plus de plus de 30 ans d’expérience en formation et coaching à son actif, a fait part de son témoignage et ses conseils pertinents pour une animation de groupe réussie.

C’est à partir de cas pratiques et situations vécues par les participants, que se dégageaient des méthodes et outils directement applicables. Simon Bellier, ingénieur en électromécanique chez I-care, doit parfois enfiler sa casquette de formateur et nous confie : “Je veux susciter de l’intérêt afin que mes collègues ou clients retiennent l’information. Je pense que la manière d’aborder une problématique est importante, la méthodologie de type cours magistral n’est pas adaptée”.

En charge des activités technologiques chez Thales Alenia Space sur le site de Charleroi, Christophe De Fruytier est responsable d’une équipe et il a également été séduit par la formation Train the Trainer : “Je suis amené à coacher les nouveaux arrivants, animer des réunions ou encore organiser des sessions de créativité. Ce genre de formations nous permet de sortir du cadre purement technique pour acquérir des compétences communicationnelles et pédagogiques”.

Simon et Christophe, convaincus de la plus-value de la formation “Train the Trainer” la recommandent à leurs collègues. Une seconde session sera organisée dans le courant de l’année, des participants sont déjà sur liste d’attente. Vous souhaitez participez à la prochaine session? Contactez-nous!

18.03.2021

NEW MEMBER : UMONS ON BOARD!

C’est avec la volonté de s’impliquer davantage dans l’écosystème A6K-E6K que l’UMONS vient renforcer sa présence et ses équipes localisées.

Ainsi dotée de ressources additionnelles, l’UMONS entend conserver et amplifier son rôle structurant en offrant une large palette d’enseignement et de recherche universitaires de haut niveau, ancrée sur les nombreux partenariats dont elle dispose, tant publics que privés.

En particulier, l’Université veut promouvoir les projets de recherche liés aux besoins et innovations des entreprises, et de collaborations avec celles-ci dans le cadre des mémoires et des doctorats ainsi que de création et l’animation de start-up et spin-off.   

L’UMONS dispose d’un potentiel de formation et de recherche reconnu internationalement qu’elle met au service de sa région, en encourageant ses futurs diplômés, les enseignants et ses chercheurs à se rapprocher de la communauté A6K afin de contribuer au développement du tissu socio-économique. 

Nous sommes ravis de voir l’UMONS confirmer son ancrage dans l’écosystème A6K, déjà partenaire de formation chez E6K, avec l’ULB, où les étudiants suivent le cursus du Bachelier en Science de l’ingénieur.